Stay Beautiful

Stay Beautiful
beauty-virtuel@hotmail.com

samedi 6 décembre 2014

Comment appliquer son mascara.

Coucou les filles aujourd'hui je vous retrouve avec un article un peu spécial que je n'est pas vus sur beaucoup de blogs donc c'est l'art de bien appliquer le mascara. Je sais que le plupart d'entre vous vont me dire " je sais appliquer le mascara pas besoin de c'est conseils ", mais j'ai quelques astuces qui pourrait vous êtres utiles !
L'art de bien appliquer son mascara.


Comment bien l'appliquer?


En touche finale. Le mascara se pose toujours à la toute fin du maquillage des yeux. Si l'ombre à paupières était appliquée par la suite, la poudre tomberait sur les cils encore humides, les ferait coller ensemble et affadirait l'intensité de leur couleur. Utiliser le liner ou le khôl après le mascara aurait le même effet, sans compter que les cils maquillés, plus rigides, compliqueraient le tracé d'une belle ligne de crayon.


À la base des cils. On applique la brosse le plus près possible de la racine des cils supérieurs, puis on monte jusqu'à leur pointe avec de petits mouvements d'un côté à l'autre. L'idéal est de commencer par les cils du centre de l'½il, avant d'aller chercher ceux des coins interne et externe. On procède ensuite de la même façon avec les cils du bas, pour un regard ouvert au maximum.


En noir. Les plus discrètes choisissent souvent un mascara ton sur ton, marron ou brun clair. Le noir convient pourtant vraiment à tout le monde, cela vaut le coup d'essayer! Les colorés, de leur côté, sont intéressants pour celles qui n'ont pas envie d'appliquer une ombre forte sur leurs paupières ou qui ne se sentent pas assez habiles avec les fards. Un mascara dans les tons violets fera, par exemple, très bien ressortir les yeux verts.


Selon l'effet désiré. Pour gagner en volume, on donne un coup de mascara sur le dessus des cils dès le départ, avant de l'appliquer par en dessous comme d'habitude. Si on souhaite plutôt de la longueur, après avoir appliqué une couche de mascara, on pose au pinceau un peu de poudre libre matifiante sur la pointe des cils encore humides. On laisse sécher, puis on applique une nouvelle couche de mascara pour couvrir et hop! le tour est joué, on a gagné quelques millimètres!


Les erreurs à éviter.

Utiliser un vieux produit. Quand le mascara date, on risque davantage d'avoir des grumeaux dans les cils. Comme il s'assèche également avec le temps, il n'est souvent plus assez couvrant. Une fois ouvert, un mascara se change après 4 mois environ, ou dès qu'il semble trop sec. S'il fait des grumeaux à l'application dès l'achat, n'hésitez pas à le retourner en magasin pour l'échanger, il est peut-être resté entreposé trop longtemps.
 
Accentuer les cils du bas. Si nos cils touchent légèrement la paupière inférieure lorsqu'on a l'½il fermé, même avec un mascara résistant à l'eau, ils finiront par tacher la peau. On souligne alors plutôt le bas de l'½il d'un léger trait de poudre ou de crayon. Si on a l'impression de paraître fatiguée ou cernée, on ne maquille là aussi que les cils du haut, pour donner un petit effet «lifting».
 
Limiter la quantité. Les femmes appliquent souvent trop peu de mascara, par crainte d'en mettre justement trop. Pour un effet vraiment réussi, il ne faut pourtant pas avoir peur de poser une couche généreuse, même en journée!
 
Trop le manipuler. Beaucoup font des va-et-vient avec l'applicateur dans le tube avant d'appliquer leur produit, ce qui est à proscrire: l'air entre dans le réservoir par ces mouvements répétés, assèche le mascara et en affecte la qualité. On dévisse donc simplement l'applicateur, on le sort du tube et on l'applique sur le premier ½il. On ne le replonge ensuite qu'une fois dans le réservoir pour le second ½il, puis c'est tout !

Bouger les yeux. Il vaut mieux laisser sécher les cils avant de faire des mouvements prononcés du regard, vers le haut par exemple, pour que les pointes ne viennent pas tacher la peau.